Développer ses capacités
afin d’être autonome

NOTRE MISSION

Nous luttons contre les discriminations et les stigmatisations des femmes*, liées notamment au genre, à la prostitution ou à la migration dans la société et sur le marché de l’emploi, par des actions de sensibilisation et d’insertion sociale et professionnelle. Nous nous inscrivons dans une approche globale pour accompagner les femmes* dans leurs projets de vie en valorisant leurs compétences et leurs capacités.

Chaque année, plus de 250 femmes* font appel à SOS Femmes pour un accompagnement social individualisé.

PAROLES DE FEMMES*

 

CHANTAL

« Avant SOS Femmes, j’étais une autre personne, c’était le Moyen Âge… je ne sortais pas, je ne parlais pas. 

Cela m’a ouvert, m’a donné confiance. J’ose à nouveau aller vers les gens. Maintenant j’ose parler, même si c’est difficile encore de faire le premier pas. »

ELISABETH

« Grâce à l’association, je me suis sentie nécessaire. J’ai pu pratiquer le français. Petit à petit, j’ai pu devenir autonome dans la boutique Fringantes et j’en suis fière »

ROSE

« L’équipe était très gentille et elle m’a aidée par rapport au CV et mails, pour chercher les activités (cours de piscine, cours de français…). Vraiment, ça m’a beaucoup aidé. Merci beaucoup »

Prénoms et photos d’emprunt

80 ANS D'ACTION SOCIALE

En 1940, l’association SOS Femmes est créée par les milieux associatifs protestants dans le but de faciliter la réorientation de femmes* ayant exercé la prostitution.

 
 

Dès 1975, elle est reconnue d’utilité publique et bénéficie de subventions de l’État et de la Ville de Genève.

À partir de 1984, SOS Femmes élargit son champ d’intervention auprès de femmes* vivant d’autres problématiques.

 
 

En 1988, constatant les difficultés voire les obstacles rencontrés par les femmes* cherchant à se réorienter professionnellement, SOS Femmes crée un atelier d’initiation et d’apprentissage dans le domaine de la bureautique. Cette activité s’est terminée fin 1998.

En 1993, SOS Femmes ouvre un autre atelier dans le domaine de la vente. À partir de 1996, la boutique  « Les Fringantes » (aujourd’hui « Boutique Fringantes« ) – dépôt-vente de vêtements féminins de seconde main devient un lieu d’accompagnement et de formation pour répondre aux demandes de réorientation sociale et professionnelle

 
 

En 2008, l’association renforce les appuis individualisés dans la formation de base pour les femmes* en réorientation à la boutique. Des ateliers thématiques collectifs, notamment sur la gestion des assurances maladie, la recherche d’emploi sont mis sur pied.

En 2011, l’entreprise sociale Label Bobine voit le jour. Cette activité s’est terminée fin 2019.

 
 

En 2021 disparaît Roxane Aubry, figure marquante et engagée de l’association depuis plus de dix ans. Responsable de La Consultation, elle n’a jamais baissé les bras pour venir en aide aux femmes* et à leurs enfants. Nous la garderons en mémoire et très proche de nos cœurs.

Cette année a également marqué les 25 ans de la boutique Fringantes.

NOUS CONTACTER

* Champs obligatoires

Règlement général sur la protection des données

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.